26 novembre 2020
les aliments de notre quotidien

Comprendre le complexe existant entre l’organisme et les aliments

Dans les aliments sont contenus des nutriments qui jouent des rôles spécifiques pour notre organisme. De nombreuses études ont su démontrer l’apport de chacun de ces nutriments pour le corps. Sur ce complexe existant entre l’organisme et les aliments repose notamment la base d’une bonne alimentation. Le comprendre, et surtout l’appliquer suivant une bonne compréhension des processus. Il revient ainsi d’étudier les aliments et les nutriments, puis de se focaliser sur l’organisme qui viendra les assimiler.

Les macronutriments

  • Les protéines

Les protéines sont des indicateurs clé d’une alimentation équilibrée. Elles contribuent notamment au bon fonctionnement des organes.Les protéines approvisionnent l’organisme d’acides aminés comme l’isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, le tryptophane et la valine. L’absence d’un seul de ces acides aminés entraine des blocages au niveau de la synthèse des protéines responsable de la reconstruction de l’ADN.

  • Les lipides

Les lipides sont responsables de la fabrication de toutes les cellules. Ilsassurent aussi le fonctionnement du système hormonal et de toutes les membranes cellulaires. Les lipides sont aussi sources d’énergie pour l’organisme. Ils régulent de multiples fonctions physiologiques. Seulement, il faudra bien choisir ses huiles avec des acides gras de qualité pour avoir de bons lipides.

  • Les glucides

Les glucides apportent aussi de l’énergie à l’organisme. Ils se retrouvent dans les féculents, les légumes verts, les produits sucrés et les fruits frais et séchés. Différents types de glucides existent, à savoir les sucres simples, les sucres complexes et les fibres. Toutefois, le sucre blanc et le sucre roux raffinés et addictifs sont déconseillés.

  • Les micronutriments

Outre les macronutriments, des micronutriments constituent aussi les apports des aliments pour l’organisme. Cependant, ils deviennent de plus en plus rares avec les différentes méthodes d’extraction, de conservation et de cuisson qui éliminent ces nutriments. Alors que l’organisme ne peut pas produire ces micronutriments, il est essentiel en conséquence de les retrouver dans l’alimentation. Une quelconque carence à ce niveau provoquerait des déséquilibres importants comme des troubles du sommeil, des amnésies, des sursauts d’humeur ou encore des problèmes digestifs.
Les micronutriments à avoir pour devenir libre restent les vitamines. Les antioxydants comme les vitamines A, E et C sont à retrouver dans les fruits et les légumes et dans les huiles végétales. La vitamine C est aussi un grand acteur au sein de l’organisme à travers son aide dans la régénération des tissus, le renforcement du système immunitaire ainsi que ses bienfaits pour le foie et le cerveau. Il ne faut pas oublier les vitamines B et D ainsi que les vitamines K qui renforce particulièrement le corps. Afin de garantir aux aliments de conserver leur vitamines, nous conseillons un un site spécialisé sur les boites alimentaires pour une meilleure conservation.

Comment l’organisme assimile tous ces nutriments ?

L’organisme effectue diverses transformations chimiques pour faire parvenir aux niveaux concernés du corps les nutriments contenus dans les aliments. Le corps déploie des enzymes pour réaliser ces missions complexes. L’âge, l’état de santé ou encore des intolérances alimentaires font ainsi que des nutriments peuvent ne pas être présents dans le corps. De nombreux facteurs externes comme la qualité du sommeil, les activités physiques ou encore l’abus de tabac et d’excitants affluent aussi l’assimilation des nutriments dans l’organisme.
Pour avoir une bonne alimentation, avant toute chose, il faut veiller à ce que l’assimilation des nutriments est optimale en conséquence. L’on se concentrera ainsi sur le système digestif qui est le siège des transformations chimiques. Les diététiciens conseillent notamment le végétarisme, l’adoption d’un régime spécifique ou encore le crudivorisme. Certains iront même jusqu’à adapter l’alimentation avec le groupe sanguin de la personne, son équilibre acido-basique et bien d’autres critères. L’essentiel sera toujours d’avoir une alimentation complète. Mais en cas de carence alors que les régimes affichent complets, il faut consulter un spécialiste parce qu’il y a un problème d’assimilation au niveau du système digestif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *