27 septembre 2021
Comment prendre une seconde hypothèque sur votre maison ?

Comment prendre une seconde hypothèque sur votre maison ?

Un prêt hypothécaire est le fait de proposer votre maison comme gage d’un emprunt bancaire. Pour dire simplement, les conditions pour ce type d’emprunt sont que le capital que vous demandez soit couvert par 80% de la valeur du bien immobilier en question.

Mais si tels sont les bons à savoir sur une première hypothèque immobilière, qu’en est-il de la seconde ? Est-ce seulement possible de prendre une seconde hypothèque sur votre maison ? Le point.

Qu’est-ce une seconde hypothèque ?

Pour commencer, il faudra bien comprendre ce qu’est une hypothèque. Il s’agit tout simplement du fait de prendre un second emprunt, auprès d’une autre banque, en proposant toujours le même bien en gage.

Bien évidemment, une seconde hypothèque n’annule pas la première. Cela signifie donc tout simplement que vous allez avoir deux emprunts et deux mensualités différentes avec un risque plus important de perdre la propriété de votre bien placé en hypothèque si vous ne pouvez pas suivre l’une des mensualités.

Il faut souligner qu’un crédit hypothécaire peut ne pas être affecté à un projet immobilier. Le capital que vous en tirer peut être utilisé pour le financement de n’importe quelle idée.

Les conditions pour prétendre à une seconde hypothèque

Une chose est sûre : il vous sera plus compliqué d’obtenir une seconde hypothèque sur votre maison. Les banques sont difficiles à convaincre dans le sens où cela ne représente pas réellement de garantir de parfait payement et que vos charges peuvent déjà être très lourdes. Mais tout dépend de votre profil.

Comme pour la première hypothèque, une évaluation de la valeur vénale de votre bien sera demandée par la banque avant l’acceptation ou non de votre demande. 80% de la valeur de celui-ci devra couvrir l’intégralité du capital que vous demandez. C’est la première condition pour l’obtention d’une seconde hypothèque. Plus que jamais, une bonne simulation de votre emprunt s’impose. Le comptable Forest en Belgique pourra vous aider en ce sens.

Mais attention, la valeur vénale en question de votre bien dépendra aussi du solde restant de votre première hypothèque. S’il vous reste encore plus de la moitié à régler, vous aurez bien du mal à contracter un second emprunt sur le dos de votre bien. Les choses pourraient différentes si vous avez un bon profil. C’est-à-dire que vous avez un bon revenu et qu’il en est de même aussi pour votre bien immobilier. Si celui-ci est loué par exemple, sa valeur peut augmenter. Ce qui optimisera aussi les chances de réussite de votre demande.

Les remboursements et les taux d’une seconde hypothèque

Heureusement, le fonctionnement d’une seconde hypothèque est un peu différent de la première ou de celui d’un emprunt classique. Vous aurez dans ce cas 1 ou 2 ans pour régler uniquement les taux d’intérêt de votre emprunt. Au-delà de quoi, vous allez devoir entamer le payement du capital. Si vous avez rencontré quelques difficultés financières soudaines, vous pouvez, sous les conseils et l’accompagnement de votre comptable Forest, demander le prolongement de quelques mois de cette période avant d’entamer le règlement du capital.

Attention toutefois, une seconde hypothèque vous coutera aussi forcément plus chère que la première. Et pour cause, les banques doivent assurer leurs arrières. Ce n’est pas un investissement sûr que de proposer ce genre d’emprunt aux particuliers, même s’ils sont propriétaires. Car, en cas de déchéance, le premier établissement prêteur aura toujours la priorité sur le bien. Ce qui ne laisse que peu de chance de remboursement au second. Afin de limiter donc ses pertes, la seconde banque aura tendance à gonfler ses prix. Ce qui ne vous empêche pas de comparer les offres pour être sûr de profiter de la meilleure offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *