25 janvier 2021
Comment combattre la peur qui nous empêche d’avancer ?

Comment combattre la peur qui nous empêche d’avancer ?

La peur constitue souvent un grand obstacle qui nous empêche d’avancer, d’atteindre notre objectif et d’avoir la vie que l’on rêve. Elle nous amène à craindre que des échecs ou des mauvaises surprises vont venir dans le futur.

Puis, elle nous incite aussi à se poser de nombreuses questions de type : qu’en dira-t-on ? Ne vais-je pas décevoir les autres ? Pourquoi moi ? Vais-je être à la hauteur ? etc. Il est vrai que la peur est un peu difficile à maîtriser, mais il existe quand même des solutions qui peuvent nous aider à la combattre.

Connaître notre peur

Pour commencer, il faut tout d’abord que l’on essaie de connaître notre peur, c’est-à-dire la chose que l’on craint ou qui nous fait craindre. Il se peut qu’il s’agisse de la peur d’échouer, de la peur d’être rejeté, de la peur de ne pas être à la hauteur ou même d’une phobie, mais l’important est de la définir afin de pouvoir la surmonter.

En fait, le problème c’est que beaucoup d’entre nous tentent d’ignorer notre peur et de prétendre qu’elle n’est pas là, alors qu’au fond de nous on sait qu’elle fait partie des choses qui nous empêchent de réaliser nos rêves.

Dédramatiser

Une fois que notre peur est discernée, il faut ensuite qu’on dédramatise. Comme on le sait tous, avoir peur c’est humain, donc il ne faut pas avoir honte de douter de nos capacités. Il faut juste considérer cela comme une preuve de conscience professionnelle et non comme un obstacle et il faut adopter une bonne stratégie pour avancer. Ce qui est expliqué sur la page http://millionairemind.fr/ et c’est ce qui peut vous aider à discerner notre peur.

Analyser nos échecs

Par ailleurs, la peur d’échouer survient souvent après avoir connu un ou des échecs. Ainsi, il faut donc qu’on sache analyser nos échecs en revoyant ce qui s’est passé et en cernant notre part de responsabilité. En termes simples, il faut que l’on tire des leçons de nos défaites et que l’on reconnaisse nos points faibles pour pouvoir avancer d’un pas sûr.

Demander conseil à des personnes dans le domaine

L’autre moyen d’affronter nos peurs également est de suivre les conseils d’un mentor dans ce domaine. En effet, il n’y a pas de mal à parler de nos projets à nos parents, à nos amis ou à des personnes à qui nous avons confiance pour savoir ce qu’ils en pensent.

Ces derniers peuvent nous révéler les éventuels risques auxquels nous nous exposons et ils peuvent aussi nous encourager à faire ou à ne pas faire telle ou telle chose. Ce qui peut renforcer notre confiance en soi et ce qui peut aussi enlever notre angoisse.

Se fixer des petits objectifs

Pour terminer, la dernière astuce pour vaincre la peur est de découper une mission en séquences. Ici, l’idée est de se fixer des petits objectifs pour atteindre un grand objectif. Comme cela, nous n’allons pas avoir peur de faire un grand pas. Nous allons avancer petit à petit et efficacement.

A la fin de chaque phase, nous pouvons même faire valider notre action par nos proches ou nos supérieurs pour nous rassurer. Et à force de petites réussites, nous allons reprendre confiance en nous, nous éloigner du spectre de l’échec et atteindre notre objectif final.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *