3 décembre 2020
benchmarking pour entreprises

Le benchmarking : une branche innovante de la pêche aux informations

Comment se fait-il que les opérateurs téléphoniques proposent les mêmes services à des qualités et tarifs différents ? La réponse à cette question s’explique par le benchmarking et le fait que chaque opérateur procède par des méthodes de collecte d’informations auprès de ses concurrents. À moins d’être l’unique acteur dans son domaine, une entreprise se doit de s’informer chez les autres pour évaluer sa performance dans un secteur particulier.Le benchmarking une branche des techniques de « pêche aux informations »pour se comparer aux autres entreprises. Qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses avantages ?

En savoir plus sur le benchmarking et la pêche aux informations

L’entreprise dispose de deux types de techniques pour collecter des informations auprès des concurrents :

  • L’élicitation consistant à recueillir directement des données sur un sujet d’activité spécifique auprès d’une entité détentrice d’expertises. La collecte d’informations s’effectue ouvertement, notamment par le biais d’une interview, d’une réunion, ou d’une discussion ;
  • La collaboration ayant pour objectif de s’immerger dans l’activité concernée pour pouvoir élucider certaines problématiques, tout en détenant les données recherchées.

Par définition, le benchmarking est une analyse comparative pour évaluer d’une manière continuelle la performance des activités de l’entreprise par rapport à celles de ses concurrents. L’équipe de benchmarking chargée définir comment aller à la pêche aux informations s’appuie généralement sur les objectifs de l’entreprise.
Cette méthode d’analyse permet à la structure d’évaluer ses performances et de faire une approche de sa progression dans son secteur. Cela lui offre aussi la possibilité de comparer ses points forts dans des domaines spécifiques par rapport aux concurrents. Par exemple, une entreprise peut voir un taux de satisfaction de sa clientèle à hauteur de 80 % dans son secteur d’activité.Ce résultat semble visiblement être supérieur à la moyenne.Par comparaison à partir d’un benchmarking, l’équipe constate que ses concurrents détiennent un taux encore plus élevé. Dans ce cas, elle doit revoir sa stratégie dans son activité.

Les différents procédés debenchmarking

L’entreprise effectue la collecte d’informations auprès des concurrents pour se comparer à ceux-ci, et tendre vers un changement positif dans son activité, si nécessaire. En procédant par le benchmarking, l’équipe de pêche aux informations dispose généralement de quatre méthodes conventionnelles :

  • Le benchmarking interne s’effectue généralement au sein des entreprises de grande envergure opérant dans des localisations géographiques différentes. Pour analyser la performance d’une équipe, la comparaison est réalisée auprès de différents services de l’entreprise annexe ;
  • Le benchmarking concurrentiel, connu aussi par analyse comparative externe, consiste à recueillir des informations des mêmes activités auprès d’une entreprise concurrente. Dans ce cas, les benchmarqueurs agissent soit par collaboration, soit par élicitation ;
  • Le benchmarking fonctionnel est focalisé sur le mode de fonctionnement des services des autres entreprises (marketing, financier, RH, administratif, etc.) ;
  • Le benchmarking générique se concentre sur la méthode de travail des concurrents, et sur l’analyse organisationnelle.

Les avantages du benchmarking pour l’entreprise

Le principal avantage du benchmarking pour l’entreprise est de pouvoir maintenir son niveau de compétition dans son secteur d’activité. Lorsqu’elle dispose des informations qui permettent aux concurrents d’exceller dans leurs projets, elle s’offre la possibilité d’améliorer encore plus sa productivité. Par conséquent, l’entreprise peut choisir d’investir dans une action plus prometteuse pour devancer ses concurrents, et automatiquement avancer vite dans sa croissance.
Le benchmarking est une stratégie astucieuse pour l’entreprise d’apporter de l’innovation dans ses activités.L’avantage ne concerne pas seulement l’aspect technique d’un projet, mais permet aussi aux salariés de connaître de nouvelles approches dans leur travail.
Du côté du dirigeant, le benchmarking permet de développer la connaissance des indicateurs de croissance de sa structure. Cela peut concerner le niveau de performance du personnel ou les coûts de production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *