9 juillet 2020

Comment choisir ses équipements vélo ?

Outre le fait de bien choisir son vélo, la pointure, le modèle et autres, il est aussi essentiel de s’équiper correctement lorsqu’on se déplace avec un deux-roues. En effet, le cycliste doit toujours s’attendre à tous les aléas pouvant lui affecter directement ou indirectement. Pour une pratique quotidienne en toute sécurité, les équipements vélo suivants sont indispensables.

Se protéger la tête avec un casque homologué

Même les professionnels du cyclisme se parent toujours de casque lorsqu’ils montent sur leur machine. Autant pour les particuliers et semi-professionnels qui utilisent le vélo de manière assez récurrente, il est primordial, et d’ailleurs prédit par la loi, de porter une protection au niveau de la tête. C’est une mesure préventive contre les éventuelles chutes, même si le port de casque ne garantit pas à 100% la vie du cycliste. Quoi qu’il en soit, il faudra privilégier les casques homologués, justifiant ainsi d’une protection optimale quant aux blessures fréquentes à la tête pouvant survenir. Ainsi, le cycliste doit retrouver chez son casque au moins la solidité nécessaire contre les chocs, mais également un ample maintien parce que les commotions cérébrales sont souvent provoquées par les accidents.

Une tenue complète pour sécuriser le reste du corps

En aucun cas les cyclistes ne portent des tenues spécifiques seulement dans le but de paraitre pros sur leur vélo. En effet, chacun de ces équipements a leur apport vis-à-vis du conducteur en termes de sécurité. Les vêtements typiquement moulants, par exemple, protègent le conducteur contre les coups de vent qui sont plus ou moins importants quand on roule à vitesse plus ou moins élevée. Ils doivent aussi présenter différentes pièces renforcées pour ne pas se blesser en cas de chute. Ces protections du corps présentent aussi des bandes réfléchissantes, ou encore c’est la combinaison elle-même qui est de couleur vive ou fluorescente. Sur route, justement, les cyclistes doivent rester visibles des autres usagers, les conducteurs de véhicule surtout. Par ailleurs, il est aussi possible de porter des gants dans le dessein de recouvrir l’ensemble des parties du corps. Il ne faut pas oublier les lunettes, de préférence des lunettes de soleil, puisqu’il n’y a pas que le vent qui peut affecter les yeux du cycliste.

Outillage et antivols obligent !

Si les précédents équipements étaient dédiés au cycliste, il ne faut pas aussi oublier qu’il faut avoir un vélo parfaitement fonctionnel. Sauf qu’une panne peut survenir à tout moment, une trousse à outils comportant aussi des pièces de rechange doit toujours accompagner le cycliste. Et par la même occasion, il lui est aussi possible de ne jamais se séparer des solutions antivols de selles de vélo. Ces dernières deviennent même essentielles si le vélo est utilisé comme moyen de transport urbain. Ainsi, le véhicule stationnera en toute sécurité dans la ville s’il est vraiment nécessaire de le laisser pour quelques heures pour faire des courses. Pour information, les vols de vélo en milieu urbain sont chose courante et constituent un des délits les plus fréquents. Mieux vaut prévenir que guérir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *