5 décembre 2020
immobilier

Comment acquérir un immobilier neuf ?

Lorsque vous souhaitez acquérir un bien immobilier neuf, vous devez savoir comment vous y prendre. Il existe en effet quelques étapes pour y arriver. Voici l’essentiel à retenir sur le sujet.

Définir son budget d’acquisition

La première étape dans l’achat d’un immobilier neuf consiste à définir son budget. Elle n’est d’ailleurs pas compliquée comparativement à l’achat d’un logement ancien. En effet, vous n’aurez pas besoin de prévoir ou d’anticiper les frais d’isolation, de rénovation ou d’aménagement. Pour définir votre budget, vous avez besoin de tenir compte de son prix d’acquisition qui est soumis à la TVA.

Ensuite, vous devez prendre en compte les frais d’acquisition composés de la rémunération du notaire en charge de l’achat, des droits d’enregistrement et des frais de transaction. Ces frais liés à l’acquisition sont compris généralement entre 2 et 3 % du prix d’achat. Si vous souhaitez personnaliser votre bien immobilier selon vos envies et vos goûts, d’autres frais sont alors à prévoir dans votre budget.

Avoir recours aux dispositifs mis en place par l’État pour susciter les investissements dans les logements neufs peut s’avérer intéressant. Il s’agit principalement du dispositif Pinel ou du prêt à taux zéro. Ces mécanismes peuvent vous aider à financer une bonne partie de votre achat. N’hésitez également pas à faire jouer la concurrence entre les différentes banques afin d’avoir un crédit immobilier avantageux.

S’assurer de la fiabilité du promoteur immobilier et trouver son immobilier neuf à acheter

Pour être certain de la qualité de la construction de futur logement, il est important de vérifier la fiabilité du promoteur immobilier. Vous pouvez faire des recherches sur internet en mentionnant son nom ou celui de sa société. Cela vous permettra d’accéder aux coordonnées d’autres clients pour recueillir leurs avis. Cette approche vous permet aussi d’être sûr que les délais de livraison seront respectés.

Il n’est souvent pas simple de trouver le bien immobilier de ses rêves lorsqu’on ne dispose que des photos promotionnelles présentant succinctement le futur logement. Si c’est de votre résidence principale dont il est question, il serait intéressant de se renseigner sur d’autres projets de construction dans la zone (commerce, habitation, etc.).

Prenez aussi le temps d’étudier soigneusement la notice technique ainsi que le plan de masse et de situation. Ces outils vous donneront plus de détails qu’une simple lecture de la plaquette commerciale. Un bon emplacement est un critère principal dans l’acquisition de tout bien immobilier et plus précisément pour l’achat d’un bien neuf.

Signer le contrat de réservation et l’acte de vente en présence du notaire

Après avoir fait le choix de votre futur logement, vous pouvez signer le contrat de réservation ou de prévente. Il s’agit d’un document qui détaille toutes les caractéristiques du bien immobilier et le prix d’acquisition. Il spécifie également les dates envisageables pour la signature de l’acte de vente définitif et la livraison. Pour cette signature, il vous sera demandé le versement d’un dépôt de garantie. Cette somme n’excède pas généralement 5 % du prix d’acquisition convenu.

La signature de l’acte de vente définitif encore appelé contrat en VEFA (vente à l’état futur achèvement) sera la prochaine étape pour boucler votre achat. Elle se fait en présence du promoteur chez un notaire. Ce contrat fait mention des détails relatifs au bien immobilier ainsi qu’aux garanties et assurances liées à l’achèvement des travaux. Il définit également l’échéancier des dates de paiement. En effet, pour l’acquisition d’un immobilier neuf, le paiement est effectué selon le rythme des travaux de construction. Vous faites le dernier versement à la livraison du logement.

Entrer en possession de son logement

Avant de réceptionner votre bien immobilier, il est important d’effectuer quelques visites pour vérifier si le bâtiment est conforme au plan de construction. Elles vous permettront de constater les défauts ou malfaçons afin d’émettre vos réserves. Pour cela, vous pouvez être assisté par un contrôleur technique ou un architecte. Cela vous permettra d’emménager sereinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *